Caisse Autonome D'Amortissement

Rechercher

Aller au contenu

Revue des projets

Projets > Suivi et Evaluation

Revue des projets

Une mission auprès de quatre Projets a eu lieu au cours de l’année 2011. Elle a permis à la CAA en interaction avec les ministères techniques et les Unités de Gestion des Projets (UGP) de dégager des observations et autres informations utiles à l’amélioration continue des procédures de mobilisation des financements et au-delà de l’efficacité de l’Aide.

Dans le cadre du Suivi/Évaluation des projets, quelques projets ont fait l’objet de visites des réalisations par la CAA. Il s’agit des projets (Construction de l’Institut des arts et métiers nautiques de pêche de Limbé,plantation de riz et de maïs d’Ebolowa, de l’hôpital de Sangmélima, des hôpitaux de district) dont les données récoltées pour les deux premiers projets sont en cours d’exploitation.

Le projet de construction de l’institut des arts et métiers nautiques de pêche.

 

La mission de la CAA a visité la phase 1 du projet entièrement achevée et équipée en matériel didactique.

La phase 2 du projet consistait à construire d’une part la structure académique (volet formation des formateurs) et d’autre part un campus pour les futurs étudiants. L’entreprise espagnole MAKIBER DRAGADOS INDUSTRIAL réalise les travaux. La main d’œuvre (des dizaines d’employés) est essentiellement camerounaise.

L’Ecole n’a pas pu ouvrir ses portes aux étudiants au cours de l’année 2011 comme initialement annoncé. Le problème de la formation des formateurs demeure et ne trouvera une solution qu’après l’achèvement de la 2 phase du Projet. Par contre, le problème de sécurisation du site a été résolu (c’est une société de gardiennage appuyée de quelques gendarmes qui assure désormais la sécurité du site).es formateurs.

Le projet de plantation de riz et de maïs.

 

Le montant total décaissé sur le financement extérieur est de FCFA 17,7miilards, soit 93,81% du montant du prêt. La date de clôture du financement est fixée au 24 juin 2012. La partie indienne a financé les machines agricoles et les frais de formation des cadres camerounais en Inde.

La contribution financière camerounaise, au total FCFA 3,3 milliards de FCFA (fonds de contrepartie 20102,3 milliards de FCFA et pour l’année 20111 milliard de FCFA) a essentiellement servi au dédouanement des équipements importés et à l’aménagement du site du Projet à Ebolowa qui couvre une superficie de 10 hectares.

La construction du site du projet n’est pas achevée ce qui pose un problème de stockage des tracteurs. Sur les 1000 tracteurs agricoles attendus sur le site, environ 500 tracteurs sont déjà arrivés et montés sur place.

 

Moteur de Recherche

Google

 

 

caa.cm Google.com

Page d'accueil | Présentation | Depositaire Central | Dette Publique | Projets | Informations | Articles | Plan du site


Revenir au contenu | Revenir au menu