Caisse Autonome D'Amortissement

Rechercher

Aller au contenu

Encours

Dette Publique

Encours de la Dette Publique

Au 31 décembre 2011, et pour la première fois depuis l’atteinte du point d’achèvement de l’Initiative PPTE l’encours de la dette publique et à garantie publique dépasse la barre de 2 000 milliards de FCFA pour atteindre le niveau de 2 359 milliards de FCFA, soit 18,7% du PIB contre 1 805 milliards de FCFA, soit 15,4% du PIB au 31 décembre 2010.

Entre ces deux dates, l’encours de la dette garantie a connu une augmentation significative, passant de 50 milliards de FCFA estimé en décembre 2010 à près de 323 milliards de FCFA au 31 décembre 2011, marquant ainsi la volonté du Gouvernement Camerounais de renforcer la production énergétique pour soutenir sa croissance économique.

S’agissant de l’encours de la dette publique, il est estimé au 31 décembre 2011 à 2 036 milliards de FCFA, soit 16,2% du PIB contre 1milliards de FCFA au 31 décembre 2010 correspondant à 15% du PIB. Entre les deux dates, l’encours de la dette publique a crû de 16% contre une augmentation annuelle de 18,8% observée un an plus tôt.

En termes de composition, l’encours de la dette publique représente environ 86,3% de l’encours de la dette publique et à garantie publique en fin 2011 contre 97,24% constatée en fin 2010.

Encours de la dette publique et à garantie publique de 2009 à 2011 (milliards de FCFA)



Source: CAA

Il ressort du tableau 1 que, l’encours de la dette publique extérieure au 31 décembre 2011 est évalué à 1milliards de FCFA, soit 63,9% de l’encours total de la dette publique, correspondant à 10,3% du PIB. Un an plus tôt, cet encours était de 1milliards de FCFA, soit 64,5% de l’encours de la dette publique correspondant à 9,7% du PIB. Entre les deux périodes, la dette extérieure a augmenté de 16,8% contre une hausse de 15,5% entre 2009 et 2010.

S’agissant de la dette intérieure, son encours au 31 décembre 2011 est évalué à 734 milliards de FCFA, soit 36,1% de la dette publique totale et correspondant à 5,8% du PIB, contre 623 milliards de FCFA, soit 35,5% de la dette publique totale, correspondant à 5,3% du PIB constaté un an plus tôt. En glissement annuel, il est en augmentation de 17,8% contre 25,2% observée à la même période de l’année dernière.

Il conviendrait de noter que cette dette intérieure intègre une dette à court terme de 50 milliards de FCFA contractée au quatrième trimestre 2011, à la suite de 4 émissions de Bons de Trésor Assimilables (de 13 et 26 semaines) à travers la
BEAC, conformément au règlement N°03/08/CEMAC/UMAC/CM du 06 octobre 2008 relatif aux titres publics à souscription libre émis et à la Loi des Finances de l’exercice 2011 de la République du Cameroun habilitant le Gouvernement aux émissions de titres publics au cours dudit exercice. Cette dette sera remboursée au cours du premier trimestre 2012.

Quant à la dette garantie elle a connu un pic en 2011 à la faveur des décrets du Chef de l’Etat autorisant le soutien à l’augmentation de l’offre énergétique par le secteur privé. Les travaux en cours au
MINFI et à la CAA permettront dans les prochains trimestres d’avoir une meilleure lisibilité sur les différents passifs conditionnels.

Projections Dette Intérieure

Moteur de Recherche

Google

 

 

caa.cm Google.com

Page d'accueil | Présentation | Depositaire Central | Dette Publique | Projets | Informations | Articles | Plan du site


Revenir au contenu | Revenir au menu